Défiscalisation Pinel : un point sur la loi Pinel en 4 questions

La loi défiscalisation Pinel est assez récente, puisque celle-ci date de 2015. Néanmoins, ce qui touche à la défiscalisation Loi Pinel est un peu plus ancien, puisqu’il s’agit d’une amélioration d’une loi déjà existante. Auparavant, c’était la loi Duflot qui était en place, et qui a été à l’origine de changements importants en matière de défiscalisation.

Celle-ci avait été instaurée en 2014 de son côté, avant sa modification, par le biais de la Loi Pinel Défiscalisation. Quelques modifications ont eu lieu donc, afin de rendre cette disposition fiscale plus intéressante pour les particuliers. Le calcul de la défiscalisation Pinel permet d’obtenir une réduction d’impôts pouvant aller jusqu’à 21% du prix d’achat d’un bien dont on fait l’acquisition, dans le but de le louer. Selon ce calcul de défiscalisation Loi Pinel, tout dépendra du nombre d’années au cours desquelles le bien concerné sera loué.

Cela démarre à 12% si on loue durant 6 ans, et montera jusqu’à 21% pour les personnes louant 12 ans en tout. Cette simulation de défiscalisation Pinel sera légèrement différent pour les départements d’outre-mer, et les conditions seront même encore un peu plus intéressantes pour ceux-ci.

On pourra en effet bénéficier d’une défiscalisation Pinel outre mer allant de 23 à 32%, de quoi motiver les personnes habitant au sein de ces départements à acheter pour louer à un prix correct, de manière à bénéficier de ces dispositions fiscales.

Argent impot

Des intérêts pour les locataires

Dans l’absolu, la défiscalisation Pinel 2017 profite directement aux propriétaires. Néanmoins, les locataires y trouvent également un intérêt important : ceux-ci pourront bénéficier en effet de loyers modérés dans les grandes villes, puisque c’est l’une des conditions sine qua non pour profiter des réductions d’impôts, pour les propriétaires. Des plafonds de loyer ont été mis en place, pour pouvoir arranger les personnes pourvues de revenus très modérés.

La loi Pinel défiscalisation a donc avant tout un intérêt social, tout en sachant que les propriétaires verront leurs contraintes levées après la durée de location qu’ils auront déterminée, entre 6 et 12 ans. Tout le monde trouve donc son intérêt.

Quels sont les logements permettant d’en bénéficier ?

Nombreux se demandent ce qu’il en est de la défiscalisation Pinel dans l’ancien, et à juste titre : il faut savoir qu’il ne sera pas possible de profiter de celle-ci avec un logement qui n’a pas été achevé récemment.

Avant de faire une simulation de défiscalisation Pinel, il faudra donc s’assurer que le logement est bel et bien neuf, ou en état d’achèvement futur. Vous pourrez également tenter une simulation de défiscalisation loi Pinel en cas d’achat d’un logement qui sera réhabilité, ou qui soit mixte, mais avec 75% de celui-ci dédié au logement. La défiscalisation loi Pinel 2017 est également valable lorsqu’il s’agit de d’un terrain ayant été cédé gratuitement, accueillant une construction neuve.

Il est possible de profiter d’une SCPI défiscalisation loi Pinel également.

Loi Pinel : quand commence la défiscalisation ?

La défiscalisation immobilier Pinel démarre tout de suite après l’acquisition du logement, tout en sachant que les valeurs liées aux réductions d’impôts évoluent selon le laps de temps durant lequel l’appartement ou la maison sera loué(e).

Quels sont les locataires éligibles ?

Concernant les locataire éligibles pour profiter de la loi Pinel 2017 défiscalisation, il faut savoir que ceux-ci sont soumis à un plafond de ressources, qui sera déterminé par leur avis d’imposition.

Celui-ci ne devra pas dépasser une certaine somme, il faudra donc opter pour des personnes qui ont des revenus plutôt modestes. La loi de défiscalisation Pinel va également s’adresser aux personnes qui louent le bien immobilier en question dans le but d’en faire leur résidence principale.

C’est aussi une condition obligatoire pour que les réductions fiscales puissent s’appliquer.

Du nouveau concernant la durée d’engagement

On n’est aujourd’hui plus obligé de s’engager de manière aussi drastique qu’auparavant pour profiter de la loi Pinel Legifrance défiscalisation. En effet, aujourd’hui la durée minimale est de 6 ans, avec une reconduction sur deux fois trois ans.

Mais les réductions d’impôts pourront être maintenues si l’on souhaite sortir du dispositif à partir de 6 ans, peu importe que l’on ait reconduit la location par la suite. Cela permet de profiter d’un calcul de défiscalisation Pinel moins compliqué, et surtout avec un peu moins de contraintes qu’auparavant.

Exemple de défiscalisation Pinel : quel appartement acheter ?

Impot argent

Pour profiter de ce dispositif, il faudra respecter le plafond défiscalisation de la loi Pinel. Celui-ci s’élève à 300 000€, somme qui correspond à l’investissement maximum pouvant être réalisé dans le cadre de la loi.

Concernant le prix au mètre carré, il rentre aussi en considération dans le plafond défiscalisation Pinel, puisqu’il ne pourra pas excéder 5500€. Néanmoins, on pourra réaliser des investissements chaque année.

On ne pourra pas les cumuler avec d’autres dispositions comprises dans ce que l’on appelle les niches fiscales, puisque la défiscalisation de la loi Pinel en fait justement partie.

Un intérêt aussi bien pour les locataires que les propriétaires

En définitive, la loi Pinel permet tout aussi bien aux propriétaires de profiter d’un investissement intéressant, via la réduction d’impôts qui est prévue, qu’aux locataires de disposer de biens immobiliers peu onéreux au quotidien, parfaits pour les petits revenus.

Chacun peut donc y trouver un véritable avantage, c’est pourquoi elle intéresse beaucoup actuellement, que l’on cherche à investir, ou à louer.

La loi Pinel en SCPI : une bonne idée d’investissement ?

Vous souhaitez bénéficier de la loi Pinel, de ses avantages, mais vous ne souhaitez pas subir les inconvénients du statut de propriétaire ? Sachez, dans ce cas, que vous avez la possibilité d’investir en SCPI, qui vous offre un avantage fiscal intéressant. Comment fonctionne la réduction Pinel, en SCPI ? De la même façon. Ce dispositif ne change pas. C’est simplement la méthode d’investissement qui change. Vous allez tout de même bénéficier de réductions d’impôts intéressantes. Mais alors, comment fonctionne cette loi Pinel en SCPI ? C’est ce que l’on vous explique tout de suite :

  • Dans le cadre de la SCPI en loi Pinel, vous n’allez pas investir directement dans un appartement, mais dans les parts de la société civile de placement immobilier. En fonction du nombre de parts que vous allez acheter, un certain pourcentage des loyers, versés à la SCPI, vous sera reversé
  • La loi Pinel en SCPI est donc bien plus intéressantes pour vous. Les avantages sont nombreux : vous évitez de devoir gérer votre bien, dans un premier temps. Ensuite, vous allez profiter de la réduction d’impôt que vous offre la loi Pinel. D’un point de vue fiscal, mais également d’un point de vue pratique, c’est définitivement un investissement qui vaut la peine

Vous ne souhaitez pas vous engager dans l’achat d’un appartement ? Vous ne vivez pas dans une zone concernée par la loi Pinel ? Dans ce cas, n’attendez plus vous pour renseigner davantage.

Loi pinel

La loi Pinel et le simulateur : comment bien préparer votre investissement ?

Si, en revanche, vous souhaitez investir en loi Pinel dans un appartement situé dans une zone concernée par le dispositif, et ainsi bénéficier de l’avantage fiscal que vous propose cette loi, nous vous conseillons vivement d’utiliser un simulateur. Que vous propose le simulateur de loi Pinel pour votre futur appartement en location ? C’est ce que nous allons voir :

  • Grâce à cet outil, que vous allez trouver très facilement sur Internet, vous pourrez définir quel est le montant en euros que vous pouvez investir dans cet achat, mais aussi le taux d’intérêt que vous allez devoir rembourser. Le taux, ainsi que le montant en euros de votre emprunt vous permettront de définir s’il existe un bel avantage fiscal pour vous
  • Le simulateur du dispositif loi Pinel vous permet également de calculer le montant du loyer de votre appartement : vous pouvez bien évidemment le calculer vous-même, mais il est nécessaire de connaître la surface utile de votre appartement, ainsi que le barème de la zone Pinel concernée. Aussi, il est bien plus simple d’utiliser un simulateur, qui vous donnera le montant en euros de votre loyer
  • Avec cet outil très pratique, vous pourrez aussi découvrir les avantages que vous offre la loi Pinel, en termes de réduction d’impôt. C’est l’occasion de découvrir combien vous allez pouvoir économiser, sur vos prochains impôt ! C’est très pratique, vous ne trouvez pas ?

Voilà pourquoi nous vous conseillons vivement d’utiliser cet outil très performant. Vous pourrez répondre à toutes vos questions : est-ce que l’achat d’un appartement en loi Pinel vous permet de profiter d’avantages ? Quel est le montant en euros que vous allez pouvoir emprunter ? Est-ce que le loyer suffira à rembourser votre prêt ? Voilà toutes les questions que vous allez devoir vous poser. Alors, est-ce que vous allez financement vous lancer ?